Gestion des Systèmes Municipaux de Déchets Solides

Une gestion efficace des systèmes de gestion des déchets municipaux nécessite une bonne compréhension des facteurs d’élimination des déchets, des quantités de déchets générés, des coûts économiques des opérations du système et des impacts environnementaux des technologies de traitement.

En outre les systèmes de gestion des déchets doivent être gérés de manière globale et interdisciplinaire, ce qui permet d’intégrer les préoccupations locales et les priorités sociales ainsi que d’évoluer avec l’évolution des situations et des besoins. Cette approche qui découle de la théorie des systèmes, souligne que des approches holistiques sont nécessaires pour mettre en œuvre des changements efficaces au sein d’un système.

Une analyse des systèmes de gestion des déchets vise à fournir une image aussi complète que possible de l’ensemble du système de déchets afin d’évaluer les conséquences des différentes décisions qui l’affectent. Pour aborder la durabilité, une analyse des systèmes devrait se concentrer sur les composantes des systèmes environnementaux, économiques et sociaux.

Dans cet esprit un cadre de gestion pour la planification, la mise en œuvre et la maintenance des systèmes de gestion des déchets a été développé, qui met l’accent sur la prise de décision durable et l’intégration de divers outils d’analyse de système. Le cadre interdisciplinaire est important pour la gestion complexe des déchets solides, car la modélisation de la gestion des déchets et les approches décisionnelles actuelles ont tendance à se concentrer uniquement sur les évaluations technologiques, financières ou environnementales et ne tiennent pas compte de la nature interdisciplinaire de la politique en matière de déchets ou de l’importance des critères sociaux.

Le développement du cadre est d’abord décrit, suivi d’une application théorique de celui-ci pour aborder la gestion durable des déchets alimentaires, en particulier les politiques de prévention. Le cadre peut aider à lutter contre les principaux obstacles rencontrés lors de la mise en place d’un programme de gestion des déchets alimentaires, et ce d’une manière qui encourage la réussite à différents niveaux d’un système.

Un thème du cadre est que les systèmes efficaces de gestion des déchets doivent intégrer avec succès les connaissances de nombreuses disciplines, y compris l’ingénierie, la science, les politiques, l’économie, la sociologie et l’éthique, et être ancrés dans les conditions locales. Il mesure le succès à travers une gamme d’indicateurs et permet de suivre ces indicateurs dans le temps, ce qui contribue finalement à améliorer continuellement le système.

Il existe plusieurs lacunes dans les pratiques actuelles de gestion des déchets qui ont été identifiées puis intégrées dans le cadre afin d’améliorer la gestion des systèmes municipaux de gestion des déchets. Un aspect majeur du cadre est l’intégration de diverses parties prenantes dans la planification, la mise en œuvre, la maintenance et l’évaluation des déchets, ce qui n’a généralement pas été effectué de manière approfondie auparavant.

Cette implication permet non seulement de refléter les préoccupations et les intérêts des parties prenantes, mais étend également la base de connaissances pour la prise de décision. Les gouvernements nationaux, étatiques et locaux, les experts techniques (par exemple, les universitaires, les consultants), les représentants légaux, les agences de financement, les groupes communautaires, les médias, l’industrie et le grand public jouent un rôle majeur dans le soutien des actions de politique des déchets et leur inclusion facilite une planification efficace.

L’identification des parties prenantes et de leurs intérêts est nécessaire pour garantir leur participation et leur implication dans la gestion des déchets et cela a été intégré comme un aspect clé d’un cadre. L’inclusion des parties prenantes aide également à identifier les pressions politiques spécifiques (par exemple, l’acceptabilité politique) et les objectifs (par exemple, la récupération des ressources, la réduction des émissions, la récupération d’énergie) qui conduisent souvent aux initiatives en matière de déchets.

Un autre aspect clé du cadre est la collecte et le suivi des données pour évaluer les performances du système. Il y a souvent des données et des paramètres insuffisants dans la gestion des déchets, ce qui restreint l’évaluation complète des politiques. Un élément clé d’un système de gestion efficace consiste à prévoir une collecte complète des données qui permet aux gestionnaires des déchets d’évaluer les performances du système.

Des données complètes et précises permettent l’élaboration de politiques et l’établissement d’objectifs fondés sur des données quantitatives. En outre, l’augmentation du nombre de systèmes de gestion des déchets bien gérés avec une collecte complète de données améliorera la situation globale des données pour les systèmes de gestion des déchets dans leur ensemble. Cela permet aux gestionnaires de comparer les performances d’un système à un autre et d’apprendre des succès et des échecs des autres.

Une partie du processus de collecte de données implique la collecte de données suffisantes pour examiner les indicateurs de performance qui répondent aux préoccupations environnementales, sociales et économiques pertinentes. Ainsi, en plus d’inclure des indicateurs axés directement sur les déchets gérés, il est également important d’incorporer des indicateurs qui abordent d’autres problèmes de durabilité tels que la prévention des déchets, les programmes d’éducation du public, l’abordabilité et l’étendue de l’engagement des parties prenantes.

Certains experts soutiennent l’utilisation d’indicateurs de performance pour les systèmes de gestion des déchets qui s’étendent des composants des systèmes physiques et technologiques aux aspects de durabilité (sociaux, institutionnels, politiques, financiers, économiques, environnementaux, techniques) et aux préoccupations des parties prenantes. Ils ont défini des critères d’évaluation pour les indicateurs de performance du système de gestion des déchets. Ces critères devraient être inclus lors de la détermination des indicateurs à l’aide du cadre de gestion des déchets.

Comments are closed.